Lyon : Stade des Lumières, la guerre du vert

De Xavier Rivoire, pour France Football

«Depuis le début, Jean-Michel Aulas veut que le Grand Stade soit référent en matière le développement durable.» Jean-Pierre Chevallard, principal dirigeant du bureau d’études en charge du pilotage du projet, confirme l’engagement du président de l’OL en matière de développement durable. Volonté profonde ou posture à la mode ? Le débat, dans l’air du temps, embrase les tranchées où sont positionnées les deux parties. «On parle du photovoltaïque sur le toit du stade, mais qu’est-ce qui est durable là-dedans ? Aulas va revendre son électricité», note Joëlle Percet, adjointe verte au maire de Chassieu, commune proche de Décines où doit être érigé le Stade des Lumières. Un connaisseur de cette structure innovante à venir, ne le nie pas : «Evidemment, il y aura de la revente d’électricité d’origine solaire ! Il y a même plusieurs possibilités de partenariats, dont notamment l’une avec EDF.» Comme la loi l’impose.

Suite de l’article

About these ads

One Response to Lyon : Stade des Lumières, la guerre du vert

  1. C’est un peu l’arlésienne ce projet… Les intérêts marchands (avec la cotation de l’OL en bourse) sont-ils compatible avec des problématiques de politiques d’énergies ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 113 followers

%d bloggers like this: