Skip to content

Qui va à la chasse… (ou comment nous brillons par notre absence)

15 octobre 2010

De SFU Junior, pour le Blog Urbanistes

Le magazine Parlementaires de France publie une tribune de Lionel Dunet, Président du Conseil national de l’Ordre des architectes, intitulée : « Architecture et Urbanisme en Île-de-France. L’intercommunalité pour un redéploiement urbain et social durable » (N°5, septembre 2010) Dans ce numéro, préfacé par le Ministre de l’Aménagement du territoire, il est précisément question de gouvernance territoriale, de développement urbain, d’urbanisme, de stratégies territoriales, d’attractivité régionale, « d’aménagement (du territoire !), de Grand Paris, de territoires de projet, de politiques d’habitat, de rénovation urbaine, de compétences institutionnelles comme celle de la planification du droit des sols (PLU), d’intercommunalité et de solidarité financière et fiscales. On retrouve des tribunes de notables franciliens (Fourcade, Huchon) et de « bâtisseurs de métropole » (des élus du Syndicat Paris Métropole comme Pierre Mansat, Jean-Yves Le Bouillonnec, son président, ou encore Philippe Laurent) et quelques socioprofessionnels (CCI, CESR)… mais aucun représentant d’association d’urbanistes !

On trouve en revanche le président du Conseil national de l’Ordre des architectes qui fait part aux parlementaires de France du leitmotiv de son organisation pour le développement durable, la lutte contre l’étalement urbain, etc. En évoquant le mitage des paysages, le cancer de la périurbanisation, il livre, certes de belles idées consensuelles, mais il évoque également, à juste titre, la fragmentation de la planification locale (les PLU émiettés) et la nécessité de transférer aux intercommunalités la compétence urbanisme. Un discours et des idées dont les urbanistes sont des promoteurs au quotidien dans le cadre de l’exercice de leur métier et que des associations d’urbanistes comme Urba+ (le réseau de l’Institut d’Urbanisme de Paris) ont amené dans le débat public avec l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) il y a déjà plusieurs années.

Tout en souscrivant au propos de son président, on regrettera donc que cet ordre, aussi respectable soit-il, se prenne pour ce qu’il n’est pas : le porte parole des professionnels de l’urbanisme. Voilà donc des représentants d’une profession (l’architecture), les architectes, qui parlent d’urbanisme comme des urbanistes, en lieu et place des urbanistes.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :