Skip to content

Entretien exclusif avec le ministre de l’aménagement du territoire Michel Mercier

16 octobre 2010

Propos receuillis par La Semaine de l’Allier

Le ministre de l’Espace rural et de l’aménagement du territoire livre à La Semaine de l’Allier sa vision de l’avenir des départements ruraux. Il sera à Vichy samedi, au congrès de la FEB avec le sénateur Dériot.

La Semaine de l’Allier : Les départements ruraux, comme l’Allier, ont le sentiment d’être les oubliés de l’aménagement du territoire. Que fait l’Etat pour aider ces territoires ?

Michel Mercier : Le gouvernement, et notamment mon ministère, souhaite apporter une attention particulière à ces territoires parfois plus fragilisés et plus exposés aux risques de déprise économique et démographique, dont les besoins se manifestent en services de proximité. Par exemple, dans l’Allier, la petite enfance et la santé, les infrastructures numériques et les transports, l’ingénierie de projet… Il faut également veiller à maintenir des outils de péréquation fiscale et sociale.
Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les atouts et le potentiel des territoires ruraux, qui attirent globalement aujourd’hui plus d’habitants que les zones urbaines et se positionnent dans des secteurs d’avenir tels que les nouvelles technologies, le tourisme rural et l’économie verte.

Suite de l’entretien

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :