Skip to content

Toulouse mise sur le «projet Matabiau»

27 octobre 2010

De Jean-Luc Ferré, pour La Croix

Pendant deux semaines, «La Croix» présente dix projets témoignant du dynamisme des villes. Aujourd’hui, le projet d’urbanisme que prépare la Ville rose à la faveur de l’arrivée du TGV à la gare Matabiau.

L’attente est longue, alors, pas question de rater le coche. Ou plutôt le train, ce fameux TGV qui doit débouler à Toulouse en 2020, près de trente ans après l’inscription de Bordeaux-Toulouse au schéma directeur national des lignes à grande vitesse. La métropole sudiste entend enfin profiter, comme d’autres avant elle, de l’arrivée du bolide sur rail pour se lancer dans un programme urbain de grande ampleur. Ses promoteurs ne se lassent d’ailleurs pas de le répéter : il s’agit du programme structurant phare de la Ville rose, chargé de porter l’ambition européenne de l’agglomération dans les années à venir.

En décidant d’accueillir le TGV dans sa centenaire gare Matabiau et non dans un nouvel équipement à l’extérieur de la cité, Toulouse ne choisit pas la simplicité. « Nous devons, du coup, penser un projet colossal qui impactera non seulement la gare et ses quartiers proches, mais touchera aussi largement le centre-ville », souligne Daniel Benyahia, l’adjoint au maire chargé de l’urbanisme.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :