Skip to content

Les nouveaux centres commerciaux à la peine

28 octobre 2010

De Jean-Yves Guérin, pour Le Figaro
Relativement mal placés, pas suffisamment attractifs, les grands centres ouverts depuis trois ans n’obtiennent pas tous les résultats escomptés. La Vache Noire (banlieue parisienne), Lille 31 et Rivetoile (Strasbourg) déçoivent. Flop retentissant. Ouvert il y a trois ans, le centre commercial «le 31», installé en plein centre de Lille tire la langue. Les magasins de vêtements Bershka et Pull and Bear ont fermé. L’enseigne de jouets la Grande Récré est déçue de ses résultats.Avec la crise, les nouveaux centres commerciaux ont beaucoup de mal à trouver leurs marques. «Aujourd’hui, il y a davantage d’ouvertures ratées que de réussites, estime Michel Pazoumian, délégué général de Procos, la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé. «Quand il fallait trois ans à un centre commercial pour être en vitesse de croisière avant la crise, il a besoin désormais de cinq ans», reconnaît, de façon plus diplomatique, Jean-Michel Silberstein, délégué général du CNCC (Conseil national des centres commerciaux).

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :