Skip to content

Lyon : Hôtel-Dieu, Eiffage gagnant, la «lyonnitude» l’emporte

2 novembre 2010

De R.R., pour Le Progrès

La procédure est arrivée à son terme et c’est finalement le groupe Eiffage, dernier concurrent en lice face à Nexity, qui conduira la reconversion de l’Hôtel-Dieu. Apportant 150 millions d’euros dans cette opération, il sera en retour bénéficiaire d’un bail de 94 ans qui devrait être définitivement signé dans le courant de l’année prochaine. Les Lyonnais, eux, devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir ou redécouvrir ce fleuron de leur patrimoine tel qu’il aura été reconfiguré pour le millénaire à venir, 2014 pour une ouverture partielle, 2016 pour l’inauguration officielle.

« Lyonnais d’origine, ils se sont plus inspirés de l’âme des lieux, de l’histoire et de sa culture pour construire leur projet », a déclaré hier Gérard Collomb pour expliquer le choix du jury. À l’évidence la « lyonnitude », en l’occurrence incarnée par l’architecte Albert Constantin et son confrère Didier Repellin, l’a donc emporté sur le projet plus « radical » porté par Nexity qui, pour l’occasion, s’était pourtant rallié le Marseillais Rudy Ricciotti, une des signatures les plus prestigieuses de l’architecture contemporaine française. Allant plus avant dans son explication, Gérard Collomb devait d’ailleurs ajouter : « Il nous a semblé que l’équipe Eiffage respectait plus le décor ancien ».

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :