Skip to content

Le WWF se rapproche des décideurs locaux pour lutter contre l’étalement urbain

3 novembre 2010

TechniCités

Le marché de l’immobilier, l’exode rural, la société de consommation, le tout automobile ont donné de l’embonpoint aux villes qui repoussent régulièrement leurs limite en consommant les terrains naturels. La forte demande de logement et la nécessaire maîtrise des prix sont prétexte à l’aménagement de nouvelles zones urbaines constituées principalement de pavillons et de quelques collectifs. Cette implantation en périphérie procure aux nouveaux résidents un curieux sentiment de vivre à la campagne tout en ayant les commodités des villes.

L’implantation de ces zones entraîne celle de nouveaux équipements routiers et commerciaux qui s’ajoute à la consommation déjà considérable des espaces végétalisés naturels ou agricoles. A terme ces nouveaux habitants découvre la véritable qualité de leur vie faite de nombreuses heure de transport entre leur domicile, leur lieu de travail, les commerces ou les loisirs.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :