Skip to content

Des logiciels pour comprendre la ville complexe

8 novembre 2010

De Josselin Thonnelier, pour UrbaNews

Cet été, j’ai eu l’occasion de rencontrer Alain Renk dans le cadre d’un entretien. Avec moi, il s’était longuement attardé sur la question de la ville complexe : Un thème auquel il avait par ailleurs, quelques années auparavant, consacré un ouvrage. Tout au long de notre échange, à la manière d’une obsession, Alain Renk m’avait parlé de l’univers du jeu vidéo, de l’intelligence artificielle et des algorithmes, comme autant d’outils de « décomplexification » de la ville contemporaine. Il m’avait parlé de cela, comme autant de réponses capables d’apporter des prises sur les mouvements de fonds, souvent invisibles, qui composent et recomposent nos métropoles et leurs territoires. Pour Alain Renk, c’était simple (ou presque), il fallait trouver un modèle quasi autonome, un écho numérique et algorithmique en somme aux multiples réalités urbaines, et capable de fabriquer de la ville, comme d’anticiper sur son avenir.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :