Skip to content

Questions à Paul Virilio

15 novembre 2010

De D.D’H., pour La Voix du Nord

Pourquoi parler « d’accélération » ? « Deux événements se sont produits au XXe et au XXIe siècle. Il y a eu la révolution des transports, on a découvert la vitesse supersonique : c’est la conquête de l’air, de l’espace, c’est l’effet TGV… Et, depuis l’an 2000, il y a la révolution des transmissions, la cybernétique. On assiste ainsi à une accélération du temps réel même. On est dans l’immédiateté. Mais le mur du temps humain est infranchissable. On ne peut pas penser à la vitesse des nanosecondes. Si on délègue la connaissance et la décision à des logiciels, à des automatismes, on dépasserait cette limite du temps humain mais ce serait très dangereux pour la démocratie. Ce serait une menace pour toutes les libertés, y compris celle de liocomprendre. C’est le totalitarisme cybernétique, pire que le totalitarisme des idéologies d’antan. »

Suite de l’entretien

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :