Skip to content

Voiture électrique : qui va prendre le pouvoir ?

18 novembre 2010

Transit-City / Urban Mobil Think Thank

Dans le cadre nos actuelles réflexions sur les nouveaux principes d’innovations en matière automobile, nous avions récemment émis l’hypothèse que le moteur électrique serait peut être le moyen de radicalement modifier la façon de concevoir la voiture, et ce notamment à travers l’exemple de Trexa, mais aussi le jeu des acteurs de la mobilité, et de la ville de façon plus générale, si les smart grid se mettaient peu à peu en place. ( Voir les deux visuels issus d’un nos récents Cahier Transit-City). Cette hypothèse que les opérateurs de réseaux énergétiques remettent tout à plat n’est pas nouvelle et avait même plus particulièrement ressurgit en 2007 au moment du lancement de Better Place. Nous avions, à l’époque, abordé cette question là, en faisant une comparaison avec les réseaux de téléphonie mobile.

Cette question de savoir qui des opérateurs de réseaux ou des constructeurs automobiles seront les grands gagnants de la mobilité électrique, est réapparue de façon très net avant hier quand la filiale du conglomérat américain General Electric, Capital Fleet Services spécialisée dans le financement et la location de flottes automobiles, a annoncé son intention d’acheté d’ici 2015 pas moins de 25 000 véhicules électriques.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :