Skip to content

L’habitat participatif fait son nid à Strasbourg

24 novembre 2010

De Gilbert Reilhac, pour Le point

L’habitat participatif à la mode allemande, qui consiste pour des citoyens à s’unir pour construire un immeuble respectueux de l’environnement sans passer par la case promoteur, commence à faire école en France.

Avec ses balcons en coursive, sa structure de bois partiellement apparente et son escalier en échelle de coupée sur la façade, le 24 rue de Lunéville est, tout près du centre ville de Strasbourg, l’une des têtes de pont de l’autopromotion. Achevé en septembre avec ses habitants pour maîtres d’ouvrage, le bâtiment de trois étages du groupe Eco-Logis est situé dans un îlot de verdure, au bord d’une ligne de tramway. Bâti en bois massif et aux normes BBC (bâtiment basse consommation), il possède six places de parking et 35 emplacements de vélo pour onze logements. La buanderie, une salle de réunion et le futur potager sont à usage collectif.

« C’est l’aboutissement de dix années pour tenter de transposer le modèle des Baugruppe (les groupes de construction) allemands dans le contexte français », explique François Desrues, urbaniste, habitant des lieux et vice-président de l’association Eco-Quartier qui a lancé le projet.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :