Skip to content

Un lauréat du Grand Prix de l’urbanisme qui oublie la majorité des urbanistes

25 novembre 2010

De Clm, pour Urbanisme (Formation, professionalisation, recherche)

Hasard de la navigation sur internet et de la revue de presse faite par le site NosVilles, la Communauté urbaine du grand Toulouse publie sur son site trois courtes vidéos d’entrevue avec l’architecte et urbaniste, David Mangin, lauréat du Grand Prix de l’urbanisme 2008, et associé de Florence Bougnoux et Jean-Marc Fritz, au sein de l’agence d’architecture SEURA. La première vidéo, pose une première question assez simple : « Qu’est-ce qu’un urbaniste ? ».

Très curieuse définition qui traduit surtout une forme de cannibalisation de la profession, inconsciente ou non. Selon David Mangin : les universitaires qui font de l’urbanisme sont des chercheurs ; pour rappel, les instituts d’urbanisme et les formations supérieures en urbanisme, reconnues par l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), dont la grande majorité dépend d’universités, forment chaque année entre 800 et 1000 diplômés de niveau Bac +5 (sans doctorat donc), avec un taux d’emploi dans le domaine de l’urbanisme d’environ 75%, soit 600 à 750 urbanistes par an dont seulement 22% affirment travailler sur des missions de conception urbaine, à l’image des prestations réalisées par David Mangin et ses deux associés.

Suite de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :