Skip to content

Le futur canal à grand gabarit Seine-Nord-Europe porte l’espoir d’un « big bang » régional dans le transport des marchandises

30 novembre 2010

De Dominique Serra, pour la Voix du Nord

Après « l’effet tunnel » et « l’effet TGV » des années 1990, faut-il attendre pour la région un troisième « big bang » à l’horizon 2020 grâce au canal Seine-Nord ? … Ses promoteurs en sont persuadés et hier, dans l’hémicycle du conseil régional, l’heure n’était plus au scepticisme face à un équipement qui devrait entrer en service en 2017. « La bataille des conteneurs pour nos ports a été perdue, on nous donne une deuxième chance », indique Daniel Percheron en faisant allusion au poids marginal de Dunkerque face à Anvers ou Rotterdam.

L’enjeu du futur canal est rappelé par Michel Delpuech qui coordonne cet énorme dossier. « Il faut redonner à la voie d’eau toute sa place dans le transport de marchandises », résume le préfet de Picardie en insistant sur les aspects économiques mais aussi écologiques. Si le canal capte rapidement 15 millions de tonnes de marchandises en trafic annuel, c’est l’équivalent de 500 000 poids lourds de moins sur l’A1… laquelle absorbe néanmoins bon an mal an 100 millions de tonnes.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :