Skip to content

Ile de France: Logement, les classes moyennes dans l’impasse

8 décembre 2010

De Bertrand Greco, pour le JDD

Les classes moyennes sont prises en étau. Victimes de la plus grave crise du logement depuis l’après-guerre, en Ile-de-France plus que partout ailleurs. D’un côté, les catégories aisées, qui ont les moyens d’acheter leur logement même à un prix exorbitant. De l’autre, les ménages modestes, qui sont « éligibles » au parc social ou bénéficient d’une allocation logement. Entre les deux, la population intermédiaire – cadres moyens, enseignants, infirmières… – a de plus en plus de difficultés à se loger. A Paris, bien sûr, mais aussi dans l’ensemble de la région. Pas assez pauvre pour être aidée, pas assez riche pour acheter. Le JDD s’est procuré une note de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) d’Ile-de-France sur le sujet, qui sera dévoilée la semaine prochaine lors des Assises de l’habitat (*), en présence du secrétaire d’Etat chargé du Logement, Benoist Apparu. L’IAU a réalisé des simulations à partir de chiffres de l’Insee: il en résulte que les classes moyennes sont incapables – compte tenu de leurs revenus et sans apport personnel – d’acheter un appartement à plus de 4.000 euros/m². Le « prix abordable » s’échelonne entre 3.200 et 4.000 euros/m² selon les acheteurs pour un logement équivalant à celui qu’ils occupent actuellement.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :