Skip to content

Le mythe des formations « intégrées » en urbanisme : débat sur le néant

9 décembre 2010

De CLM, pour Urbanisme (formation, professionalisation, recherche)

La formation des urbanistes est un débat récurrent dans la profession. En 2004, Jean Frébault et Bernard Pouyet, dans un épais rapport remis au Ministère des transports, de l’équipement, du tourisme de la mer, et au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, avaient déjà compilé une somme impressionnante d’informations et avis de la profession sur la formation des urbanistes. Dans cette abondance d’information les deux auteurs font état de l’existence d’un « courant de pensée » sur une formation « intégrée » des urbanistes français.

Qu’entend-t-on par formation « intégrée » ? Selon les défenseurs du modèle et notamment l’Office professionnel de qualification des urbanistes, dont les 600 qualifiés ne représentent au mieux que 5% de la profession et encore moins d’urbanistes titulaires d’un véritable diplôme du domaine, une formation intégrée est : « Une formation qui commence juste après le bac et délivre une licence en urbanisme et/ou en aménagement (il y en a peu mais elles existent) et se poursuit jusqu’au niveau master (Bac+5) 

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :