Skip to content

Grand Toulouse : Trois villes pour un gros développement

16 décembre 2010

De Henri Beulay , pour la Dépêche

Dans les deux décennies à venir, c’est à l’est que se développera l’agglomération toulousaine. Après le « boom » de l’ouest autour du pôle aéronautique et la croissance du Sicoval, au sud-est dans le berceau des hautes technologies, un rééqulibrage s’amorce. Entre Montaudran et Balma, une couronne de sept zones de développement voisines se dessine, incluant Saint-Orens et Quint-Fonsegrives(voir encadré). Avec à la clé des dizaines de milliers de nouveaux habitants mais aussi des milliers d’emplois espérés.

Aujourd’hui, l’aménagement du territoire se conjugue dans l’intercommunalité. La Communauté Urbaine du Grand Toulouse cimente la solidarité. Et ce qui se profile à l’est découle de cette volonté coopérative, nécessaire à l’émergence de futures zones d’habitat et d’activités. L’effet de ville abolit les frontières communales dans un intérêt commun.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :