Skip to content

Les associations dénoncent un bétonnage de l’île Seguin

16 décembre 2010

De Roberto Cristofoli , pour le Parisien

L’annonce jeudi, en conseil municipal par le député-maire UMP de Boulogne, de la possible construction de 337 500 m2 sur l’île Seguin, soit trois fois plus que ses promesses de campagne électorale, a plongé les associations locales de défense de l’environnement dans une colère froide. « Quand je pense qu’en 2004, alors qu’il s’apprêtait à être candidat, Pierre-Christophe Baguet nous avait soutenus pour que nous obtenions, en attaquant le plan local d’urbanisme du Trapèze, une réduction de 100 000 m2 sur ce quartier » révèle Anne-Henri Chombart de Lauwe, président d’Action Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB). « Aujourd’hui, il propose de doubler les 175 000 m2 prévus par Jean-Pierre Fourcade alors qu’il disait lors de la campagne des municipales vouloir ramener l’île à 110 000 m2  ». « Nous ne sommes pas du tout d’accord avec ça, tonne Anne-Henri Chombart de Lauwe. Nous lui avons rappelé nos inquiétudes à chaque occasion, notamment sur la construction de 140 000 m2 de bureaux. A qui les vendre dans un marché atone et sur une île Seguin où il n’est pas question de construire des parkings souterrains ? Ils seront invendables ».

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :