Skip to content

La SNCF va moderniser quarante dessertes

17 décembre 2010

De Guillaume Duhamel, pour ZeGreenWeb

Menant désormais une politique environnementale très poussée, entre inauguration d’une gare bioclimatique à Bellegarde-sur-Valserine (Ain), refonte environnementale de celle d’Achères (Yvelines), installation d’un mur végétalisé dans la station parisienne de Magenta (9ème arr.), réduction de l’utilisation des pesticides pour désherber les voies dans certaines zones environnementales fragiles et expérimentation de TER écomobiles, l’entreprise publique aspire dans le même temps à s’adapter aux nouvelles réalités du terrain et à « équilibrer » son réseau. C’est dans cette optique que son président Guillaume Pépy et le nouveau secrétaire d’État aux Transports Thierry Mariani ont signé avant-hier une convention pour les « Trains d’Équilibre du Territoire ».

Derrière cet intitulé un peu trouble se cache une triple ambition qui vise à la fois à « pérenniser les lignes existantes », à « stabiliser (les) dessertes » et à « améliorer la qualité de service au profit des cent mille voyageurs quotidiens ». « À ce titre l’État s’engage à verser une compensation annuelle de deux cent dix millions d’euros pendant trois ans en faveur de quarante lignes ferroviaires dites « d’équilibre du territoire » (Corail, Intercités, Téoz, et Lunéa) », a précisé le ministère de l’Écologie sur son site Internet.

Suite de l’article

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :