Skip to content

Caen prépare les contre-feux face à l’inflation de projets

6 janvier 2011

De Philippe Legueltel, pour les Echos

L’agglomération caennaise se classe 3ème en France pour la pression commerciale. L’inflation de projets inquiète les élus, qui veulent la contenir dans les documents d’urbanisme.

A Caen et dans sa périphérie, les grandes enseignes ne manquent pas. Dernière arrivée, celle d’Ikea (29.000 m2 dont 19.000 m2 de surfaces de vente) avec une ouverture programmée dans dix mois. Au-delà, c’est toute l’aire urbaine (240 communes pour 370.000 habitants) qui est concernée par le phénomène. Sur les deux dernières années, 170.000 m2 de surfaces commerciales y ont été autorisés (même si tous les projets ne se feront pas), venant s’ajouter aux 360.000 m2 de surfaces de plus de 300 m2 déjà existants. Soit un total de 530.000 m2, ce qui représente une densité commerciale de 1.350 m2 pour 1.000 habitants. Rien que pour 2009, quelque 74.000 m 2 ont été autorisés, ce qui classe l’aire urbaine caennaise au 3e rang en France pour la pression commerciale, derrière Bordeaux et Angers

« Ces évolutions sont problématiques car elles ne poursuivent aucune logique économique, considère Eric Vève, maire adjoint PS de Caen, chargé du commerce. Et ces excès nuisent au petit commerce. Sans oublier que cet urbanisme commercial mal maîtrisé encourage l’utilisation de la voiture et la consommation de terres agricoles. »

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :