Skip to content

Quand la politique des villes dessine l’automobile du futur

18 janvier 2011

De Marien Rabreau, pour le Figaro

Avec son étude annuelle, le cabinet d’audit KPMG montre que ce ne sont plus aux villes de s’adapter aux véhicules, mais à l’industrie automobile de revoir son business model, qui devra intégrer les enjeux de demain.  Demain, ce sont les véhicules qui s’adpteront à l’environnement. Non plus l’inverse. L’enquête annuelle très pointue de KPMG sur le secteur automobile souligne en effet que si jusqu’alors, les silhouettes des villes du monde se sont adaptées à l’abondance des voitures, désormais, elles sont boudées dans certains quartiers dits «zéro-émission» comme en Allemagne, sont taxées à l’entrée comme à Londres, ou sont «ingarables» faute de places de parkings réduites au maximum. Le nouveau concept d’agglomération sans voiture tel qu’il existe à Masdar aux Émirats arabe unis, où seules les voitures électriques ont le droit de rouler, mais en sous-sol, confirme cette tendance.

Face à ces «blocages» qui répondent au changement inéxorable du comportement des consommateurs, les constructeurs sont déjà dans la course à l’adaptation. Évidemment, le cap est mis sur les véhicules électriques ou hybrides, considéré comme le marché qui va le plus croître dans les cinq prochaines années. «Déjà en Chine, à Shanghaï par exemple, les voitures sont attribuées au compte-goutte pour limiter les bouchons et contenir la pollution, et bientôt, seuls les véhicules électriques ou hybrides seront immatriculables», relève Bernd Pichler, directeur commercial chez Volskwagen Chine.

Suite de l’article

L’enquête annuelle de KPMG

One Comment leave one →
  1. ecolo permalink
    18 janvier 2011 08:44

    C’est une bonne chose dans l’absolu (en terme de lutte contre la pollution notamment), mais ne peut-on pas penser en réalité que dans les hypercentres viles (historiques au moins) le caractère toujours plus piétons des rues sera synonyme en fait de disparition de l’automobile et, ce faisant, d’une vie (commerciale) en périphérie dans de grands centres qui ne participent pas forcément à un éco-urbanisme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :