Skip to content

Naissance fictive d’un pont

20 janvier 2011

De Patrick Craveri, pour Urbanisme et fictions

Le Prix Médicis 2010, « Naissance d’un pont », de Maylis de Kérangal, tisse une histoire autour d’un pont fictif édifié dans une ville américaine toute aussi fictive, Coca. Le maire de cette ville compte bien avec le projet de ce « Golden Gate », désenclaver sa ville, attirer des emplois et redynamiser son économie, et ainsi réaliser un acte politique.
C’est un chantier perpétuel et démesuré où ouvriers, multinationales, habitants, autochtones tissent la mémoire d’un lieu avec des hommes.
Suite de l’article
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :