Skip to content

L’impact carbone des projets ferrés du Grand Paris

27 janvier 2011

De Agnès Sinaï, pour Actu-Environnement

Dans le contexte du débat public sur les projets de transports du Grand Paris, la question de l’impact de nouvelles infrastructures ferrées se pose, à l’heure où l’offre globale d’énergie et de carburants s’annonce plus restreinte. Deux approches sont possibles en matière de planification des transports. L’approche conventionnelle, selon laquelle on se contenterait de satisfaire la demande de mobilité, à partir d’une vision business-as-usual de l’économie, qui ne se poserait pas la question des limites physiques. Et une approche qui propose de « changer de lunettes ». C’est en ces termes que se pose le débat sur les choix de mobilité du Grand Paris, annonce Hélène Le Téno, consultante du cabinet Carbone 4, fondé par l’ingénieur Jean-Marc Jancovici, lors d’un séminaire organisé le 24 janvier par la Chaire du développement durable de Sciences Po Paris.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :