Skip to content

Urban After All– Le zombie moderne, catharsis d’un urbanisme de classe.

28 janvier 2011

De philippe Gargov, pour [PopUp] Urbain

Comme vous pourrez le lire dans le petit texte d’introduction à la chronique originale, URBAN AFTER ALL se veut une plateforme collaborative décryptant les « urbanités » contemporaines. Les thématiques seront évidemment proches de celles traitées sur [pop-up] urbain ; pour autant, URBAN AFTER ALL se distingue par un ton plus engagé et moins « pop ».

Le zombie est dans l’air du temps, c’est indéniable. Les films (originaux ou remakes acclamés, mais aussi parodies), comics et séries (The Walking Dead), ou encore jeux vidéo exploitant le genre, prolifèrent depuis quelques années. Le phénomène descend aujourd’hui dans la rue pour quelques joyeux “Zombie Walk” à travers le monde. Bref, le mort-vivant a la cote, à tel point que Wired prédit même l’éclatement prochain de cette “bulle zombie”, qui sature nos écrans de morts-vivants en tous genres. L’industrie culturelle n’est d’ailleurs pas la seule à contribuer à l’inflation : même les prix Nobel s’y mettent, comme le rappelle avec humour le très sérieux Econoclaste, pour qui 2011 sera “l’année des zombies” économiques.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :