Skip to content

Paris : « Un phénomène de retour vers le cœur des villes »

2 février 2011

Propos receuillis par B.H., pour le Parisien

Jean-Marie Audry dirige la cellule chargée des études sociétales de l’Apur (l’Atelier parisien d’urbanisme); un organisme de recherche chargé de réaliser des analyses sur les évolutions urbaines… Cet ancien professeur d’histoire-géographie a travaillé sur l’habitat et les évolutions démographique dans la capitale. Après cinquante ans de baisse, Paris regagne des habitants.

Il n’a jamais été aussi difficile de se loger à Paris et pourtant la population de la capitale est repartie à la hausse. Comment expliquer ce paradoxe ? Jean-Marie Audry. Ces deux données sont moins contradictoires qu’il n’y paraît. Si les loyers s’envolent, c’est en partie parce que le nombre de Parisiens a augmenté et que la demande de logement est plus forte que l’offre. Depuis que la courbe démographique est repartie à la hausse, Paris gagne en moyenne 10000 habitants par an. C’est considérable et cela a forcément des effets sur le marché de l’immobilier.

Les vagues de départs qui ont vidé la capitale jusqu’à la fin des années 1990 sont-elles terminées ? Il faut relativiser les résultats de la dernière campagne de recensement. Paris a toujours fonctionné comme un énorme cœur, avec des cohortes de jeunes adultes qui arrivent chaque année pour leurs études ou pour le travail et des gens plus âgés qui partent

Suite de l’entretien

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :