Skip to content

Centre ancien: l’ANAH ne peut suivre les attentes de Rennes

4 février 2011

De X.Debontribe, pour la Gazette des communes

La capitale bretonne demandait 19 millions d’euros pour contribuer à la remise en état de son centre ancien. Cette exigence est trop importante, a jugé le président de l’Agence nationale de l’habitat mercredi 2 février 2011. Dominique Braye n’a pas entretenu de faux espoirs lors de sa visite à Rennes mercredi 2 février. Le président de l’ANAH a rappelé à Daniel Delaveau, maire (PS) de Rennes et président de Rennes métropole, que cet organisme « n’était pas un puits sans fonds ». Manière de faire comprendre que les demandes de financements exprimées par la capitale bretonne ne pourraient être honorées en l’état.

Nombreux arrêtés de péril ces derniers mois – Rennes doit faire face depuis plusieurs années à une dégradation inquiétante de son centre ancien. Les façades pimpantes des maisons à colombages qui font le charme du quartier historique dissimulent souvent des habitations très dégradées. Et l’état du bâti des immeubles a conduit la municipalité à prendre de nombreux arrêtés de péril ces derniers mois.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :