Skip to content

«On saura dans dix ans s’il faut célébrer l’accord Grand Paris»

25 février 2011

De Sybille Vincendon, pour Grand Paris et petits détours

Le Grand Paris fut une des premières promesses de Nicolas Sarkozy. Dès juin 2007, il évoquait la nécessité d’une organisation de la région parisienne. Ce faisant, il empruntait un chemin dégagé quelques années plus tôt par la gauche parisienne.

Le trajet n’aura pas été une promenade de santé. Après quatre ans de bataille entre l’Etat et la région, deux projets de transports concurrents et le passage de trois ministres, Maurice Leroy, dernier titulaire du poste, vient de signer avec le président socialiste de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, un accord de 32 milliards d’euros sur les transports. Ce faisant, le ministre a permis au Président, de faire aboutir une promesse. Frédéric Gilli, économiste, chercheur à Sciences Po, directeur associé de l’agence Campana-Eleb-Sablic, commente la portée de l’accord. Et évoque ce qui manque pour faire naître un Grand Paris.

Suite de l’article

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :